Actualité Échelle Inconnue

trimestre automne hiver 2020

Présentation du programme annuel d’Echelle Inconnue autour de la figure de l’étranger dans la Ville et projection du film Blouma, de Stany Cambot en camion-cinéma

Doctorats sauvages en architecture site

Doctorats sauvages en numérique site, en présence des membres du Hackerspace de Rouen Ventres Mous

Synopsis du film

Depuis 30 ans, un bouquet de roses dans les bras, Cacahuète sillonne les nuits de Rouen. Ce soir, une raison supplémentaire le pousse à traverser la ville : la recherche de « Mémoires » écrits par son ami décédé en trois langues inconnues.

Voir le site
Suivre sur Twitter

Date : jeudi 24 septembre 2020 à 19h
Lieu : Echelle Inconnue

Suite à l’incendie du 26 septembre 2019, l’entreprise Lubrizol a été mise en examen pour « atteinte grave » à la santé et à l’environnement. Mais c’est à un autre examen que nous vous invitons ici. 
Au-delà de l’incrimination justifiée de l’industriel, il s’agit d’entendre en quoi cet événement est révélateur d’une réforme majeure de notre environnement politique et urbain : la métropole.
Cataclysme écologique, urbain et social, la métropolisation n'est plus une affaire d'habitants mais d'impactés ! 
 

19H00 : introduction de la soirée et présentation du journal FIAT METROPOLIS d'Echelle Inconnue par Stany Cambot 
19H20 : lecture-projection sur la pollution comme patrimoine
20H00 : échanges avec les Voyageurs, victimes invisibles de Lubrizol

Date : mardi 6 octobre 2020
Lieux de RDV : Aire d'accueil de Rouen/Petit-Quevilly, rue Turquié de Longchamps - 76000 Rouen

Dans le cadre du festival Zigzag organisé par La Maison de l'Architecture-Le forum

Quelles solutions d'habitat pour les « Voyageurs » au sein de la métropole rouennaise ?

Rencontre avec les Voyageurs de l'agglomération rouennaise qui nous parlerons des espaces sur lesquels ils vivent aujourd'hui (majoritairement situés dans des zones à risques)
et nous expliquerons leurs projets d'habitat idéal.
Micro intervention – Caisse à outils / Qu'est-ce qu'un terrain familial, un habitat adapté, une aire d'accueil, un terrain de grand passage… ?
Retours d'expériences / Présentation de projets d'habitat pour les Voyageurs déjà mis en place.

Date : jeudi 5 novembre à 19h
Lieu : Echelle Inconnue

Nuit Russe : Lancement du programme franco-russe autour de la figure de l’étranger dans la ville

Conférence de Mark Simon : Post-Soviet = ≠ Postcolonial ?

Comment le cadre conceptuel du «colonialisme» permet-il de décrire les relations sociales et culturelles qui ont émergé au cours des dernières décennies de l'URSS ?
Dans quelle mesure le concept de «postcolonialité» est-il applicable à l'espace post-soviétique ?
Qu'est-ce que l’expression «post-soviétique» signifie en termes d'essence de la communication sociale ?
Quelles sont les similitudes et les différences entre le contexte culturel post-soviétique et celui de la France post-coloniale ?

Mark Simon
Professeur de Science politique à l'École des Sciences Sociales et Économiques de Moscou-Shaninka, spécialiste de l'expression artistique des migrants en Europe de l'Ouest et en Russie.

Conférence de Vladimir Malakhov : Les migrants d'Asie centrale dans l'infrastructure culturelle de Moscou : réflexions sur la Marginalité

En ce qui concerne le contexte urbain de l'Europe occidentale, les pratiques culturelles des migrants de l’hémisphère Sud sont souvent discutées en termes d'«altérité» et de «marginalité».
La contribution des migrants au patrimoine culturel des villes hôtes est généralement imaginée à travers la notion «d'hybridité».
La présence d'immigrants du Kirghizistan, d'Ouzbékistan et du Tadjikistan dans l'infrastructure culturelle de Moscou ne correspond guère à une telle description.
Premièrement, il est plus productif de conceptualiser les pratiques culturelles des migrants d’Asie centrale, non pas en termes de diversité, mais en termes de communauté (avec la «culture d’accueil»), étant donné l’héritage soviétique commun.
Deuxièmement, l'expression artistique des migrants post-soviétiques est basée sur l'identification à un ordre symbolique hégémonique plutôt que subalterne.
La conférence sera donc consacrée à la contradiction entre le statut social marginalisé des migrants d'Asie centrale et leur auto-présentation dans l'espace culturel public de Moscou.

Vladimir Malakhov
Professeur à l 'École des Sciences Sociales et Économiques de Moscou-Shaninka, étudie le multiculturalisme et les migrations dans une perspective comparatiste.

Date: mardi 13 octobre 2020
Lieu : Echelle Inconnue à 19h

La face cachée d'Internet

Hackers, bitcoins, piratage, Wikileaks, Anonymous, darkweb, Tor, vote électronique, chiffrement...
Internet, et globalement le numérique, est un des acteurs majeurs du monde dans le quel nous vivons.
Pour autant, les menaces qu'il porte semblent s'intensifier.
Mais de quoi parle-t-on lorsqu'on dit piratage, diffusion de malwares, surveillance des États, vol de données personnelles ? Qui a réellement intérêt à pirater les sites de rencontres ou votre profil Facebook ? Pourquoi et comment voler vos données ?
Qui sont les lanceurs d'alerte ? Et qu'es-ce que le darkweb où nous pouvons acheter, entre autres, des bitcoins ? Est-il si terrifiant – et dangereux – qu'on le dit ?

Par Rayna Stamboliyska
consultante et chercheuse indépendante

Date : lundi 16 novembre 2020 à 19h
Lieu : Echelle Inconnue

L’ordre viril dans les technologies de l’information

Après avoir évoqué le mythe de l’âge d’or des femmes informaticiennes dans les années 1950 et 1960 aux États-Unis, nous aborderons ensuite la structuration d’une culture informaticienne organisée autour d’une vision genrée de la virilité et comment elle explique le maintien des femmes dans une position minoritaire numériquement et symboliquement. 

Par Benjamin Thierry,
Maître de conférence à l' Université Paris-Sorbonne

Date : Lundi 7 décembre 2020 à 19h
Lieu : Echelle Inconnue

Ville et migrants : l’héritage soviétique et la réinstallation des migrants dans la ville post-soviétique

L'absence de ségrégation urbaine distingue les villes soviétiques des villes occidentales.
La mixité sociale était l'idée principale de la politique urbaine de l'Union soviétique.
Cependant, les chercheurs remettent en question le manque d'inégalités dans les villes soviétiques.
Cette inégalité est associée à la distribution de logements par le biais des entreprises.
Dans les années soviétiques, il y avait des quartiers "d’usine" dans lesquels vivaient principalement les travailleurs.
Et il y avait aussi des quartiers dits "prestigieux", de la nomenclature soviétique.
Cependant, avec l'effondrement de l'Union soviétique, aucun quartier de "migrants" n'est apparu dans les villes.
Selon des études, les migrants dans les villes russes vivent dans tous les quartiers et il n'y a aucun lieu de leur concentration.
Pourquoi les quartiers "des travailleurs", en Russie, ne sont-ils pas devenus des quartiers de "migrants" ?
Comment les migrants s'installent-ils dans les villes post-soviétiques ?
Je présenterai les résultats de mes recherches menées dans les villes de Moscou et de Sibérie.

Par Ekatarina Demintseva 
Directrice du Centre de recherches de politique qualitative sociale pour l'Institut de politique sociale
Professeure associée à l'École des études culturelles nationales, Université d'économie de Moscou
Chercheuse au Centre d’études franco-russes (CERF) à Moscou

Date: 10 décembre 2020
Lieu : Echelle Inconnue à 19h

24/09/2020 : Soirée de lancement de l’année

Présentation du programme annuel d’Echelle Inconnue autour de la figure de l’étranger dans la Ville et projection du film Blouma, de Stany Cambot en camion-cinéma

Doctorats sauvages en architecture voir le site

Doctorats sauvages en numérique voir le site, en présence des membres du Hackerspace de Rouen Ventres Mous

Synopsis du film

Depuis 30 ans, un bouquet de roses dans les bras, Cacahuète sillonne les nuits de Rouen. Ce soir, une raison supplémentaire le pousse à traverser la ville : la recherche de « Mémoires » écrits par son ami décédé en trois langues inconnues.

Voir le site
Suivre sur Twitter

Date : jeudi 24 septembre 2020 à 19h
Lieu : Echelle Inconnue

HIVER RUSSE 2020

30/01/2020 : MOSCOU, KAZAN, FLAMANVILLE : TROIS DRAGONS POUR RACONTER LES VILLES MONSTRES

Depuis 2014, Echelle Inconnue travaille en Russie sur les formes non planifiées de la ville post-soviétique : cités de garages habitées, kiosques commerciaux, fêtes foraines, campements ouvriers. Autant de formes dont le nombre a explosé à la suite de l'effondrement de l’URSS et que la nouvelle Russie et le nouveau Moscou entendent éradiquer. Là-bas peut-être plus qu’ici, la planification se fait au bulldozer. On rase ces anomalies urbaines sans s’occuper de leurs occupants.

Anomalies ! Anomales donc et non anormales puisque nées au moment de l’explosion des normes ; on ne peut leur reprocher d’y déroger. Ce qui dérange le projet urbain et politique est bien plus profond. C’est le caractère monstrueux de ces édifices et de ces urbanités que les autorités semblent vouloir anéantir. Au delà de la question urbaine et politique, c’est celle du mythe fondateur qui semble resurgir : Saint Georges, le patron de Moscou, terrassant le dragon, Zilant le dragon emblème de la ville de Kazan qui hante encore ses eaux… Autant de spectres de l’informe qui dialogueraient aisément avec le dragon terrassé par St Romain et la foire ou celui du trou Baligan sur lequel des milliers de nomades construisent la centrale nucléaire de Flamanville.

C’est donc une traversée de la ville du monstre que nous proposons là accompagnée des images et films tournés en complicité avec le dragon.

Par Stany Cambot, réalistaeur et architecte

06/02/2020 : MONSTRATSIIA ONCE AGAIN !

Monstre, Mon(s)trer, (dé)Monstration, Monstratsiia (en russe) ; soit, la manifestation politique dans l’espace public.
Dans la continuité de la conférence de Mark Simon, Rassemblement de rue « Monstration » : une politique de d’apolitique ? dans l’espace post soviétique, Cécile Vaissié reviendra sur le frémissement dans les mobilisations collectives en Russie.
Alors que celles-ci étaient pratiquement inexistantes de 2000 à 2009, elles explosent de nouveau dans les manifestations de 2011-2012, avant que l’opposition ne soit matée par les arrestations. Mais, depuis deux ou trois ans, une nouvelle vague déferle. La Russie demeure-t-elle un espace politique bipolarisé ?

Par Cécile Vaissie, professeur des universités en études russes et soviétiques, Université Rennes 2

02/03/2020 : GÉOPOLITIQUE DANS LE CYBERESPACE RUSSE

Après les piratages des serveurs du Comité national du parti démocrate (DNC) américain et de ceux de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, la visibilité des actions offensives attribuées à la Russie dans le cyberespace a considérablement augmenté.
Loin d’avoir été anticipé par les pays occidentaux, ce nouveau type ­d’attaques se caractérise par le fait qu’il échappe aux catégories classiques de l’action cybernétique telles qu’elles ont été théorisées pendant plusieurs décennies en Europe et aux États-Unis. Ce caractère insaisissable se fondant notamment sur le rapport particulier que le gouvernement russe entretient avec le cyberespace depuis l’époque soviétique, le présent article propose d’analyser les actions attribuées à la Russie à l’aune de cette histoire. Mis en perspective avec les intérêts de la Russie contemporaine de même qu’avec la mécanique des rapports de forces dans laquelle celle-ci est investie, les héritages de l’époque soviétique connaissent en effet une spectaculaire réappropriation de la part des autorités russes.

Par Kévin Limonier, Maître de conférences en études slaves, Institut Français de géopolitique. Directeur adjoint du centre GEODE

09/12/2019 : Camion aménagé : quelle autonomie énergétique ?


La conférence précédente a posé les bases de l’électricité mobile. Pour bien commencer dans la mobilité, il faut tout d’abord produire notre électricité.
Si tous les foyers recensés par le cadastre sont aujourd’hui reliés à de grosses centrales nucléaires, cela impose la présence d’une câblage totalement incompatible
avec la mobilité. Certains lieux permettent de se raccorder à ce réseau mais c’est au prix d’un manque de liberté.
Comme elle n’existe pas sous forme exploitable à l’état naturel, il faut donc produire sa propre électricité. Cela nécessite d’identifier les sources d’énergie susceptibles d’être transformées en
électricité, de prendre en compte leurs contraintes. L’instant est la principale de ces contraintes : le vent ne souffle pas toujours suffisamment et la lumière suit inexorablement la course du soleil.
Nous ferons un tour des sources d’électricité disponibles et des moyens de stockage pour l’habitat mobile et montrerons la réalisation d’un système de suivi du soleil pour l’optimisation de la production.

Par Frédéric Bisson, dit Zigazou, membre du Hackerspace de Rouen et Jean-­Charles Maillot, habitant en camion

Date : lundi 9 décembre 2019 à 19h
Lieu : Echelle Inconnue

22/10/2019 : FPGA, créer du matériel en programmant


Le Raspberry Pi et l'Arduino ont ouvert les portes de l'électronique au plus grand nombre. Une autre technologie émerge, nous offrant de nouvelles possibilités : les FPGA.
À travers la présentation du DE0-Nano-SoC et l’étude d'un cas concret, cette conférence explique aux développeur·euse·s ce que sont les FPGA et ce qu’ils apportent.
Elle offre également des pistes pour comprendre pourquoi cette technologie, née dans les années 80, intéresse Intel au point de lui avoir fait débourser 16,7 milliards de dollars en 2015.

Par Frédéric Bisson, dit Zigazou, membre du Hackerspace de Rouen

Lieu : Cité des Congrès, 5 rue de Valmy, 44000 Nantes
Dans le cadre du festival Devfest

Date : Mardi 22 octobre 2019 à 14h

06/04/2020 : La face cachée d'internet



ATTENTION CONFÉRENCE ANNULÉE

Hackers, bitcoins, piratage, Wikileaks, Anonymous, darkweb, Tor, vote électronique, chiffrement…
Internet, et globalement le numérique, est un des acteurs majeurs du monde dans lequel nous vivons. Pour autant, les menaces qu’il porte semblent s’intensifier. Mais de quoi parle-t-on lorsqu’on dit piratage, diffusion de malwares, surveillance des États, vol de données personnelles ?
Qui a réellement intérêt à pirater les sites de rencontres ou votre profil Facebook ? Pourquoi et comment voler vos données ?
Qui sont les lanceurs d’alerte ? Et qu’est-ce que le darkweb où nous pouvons acheter, entre autres, des bitcoins ? Est-il si terrifiant – et dangereux – qu’on le dit ?
Texte tiré de La face cachée d'internet Éditions Larousse

Par Rayna Stamboliyska, consultante et chercheuse indépendante

Lieu : Echelle Inconnue
Date : lundi 6 avril 2020 à 19h

10/02/2020 : Création d'un noeud peertube

une alternative libre et décentralisée aux plateformes vidéo ( de type youtube, viméo, twitch...)

Lire la suite

27/01/2020 : Piloter un habitat mobile ?

Initiation à la domotique

Lire la suite

04/11/2019 : Les bases de l'électricité mobile


La fée électricité a envahi les usines puis les foyers. Lourde et encombrante, l’électricité a subi une cure d’amaigrissement continue dont le résultat actuel n’est nul autre que la
téléphonie mobile : une puissance de calcul qui nécessitait autrefois une alimentation de plusieurs méga­watts fonctionne maintenant avec quelques volts.
De très nombreux objets du quotidien utilisent du 12 ou du 5 volts.
Mais ce n’est pas cette seule avancée technologique qui facilite l’électrification d’un habitat mobile. La production et le stockage de l’électricité ont elles aussi progressé entre-temps.
Pour s’y retrouver et aménager son petit nid, nous ferons un tour des bases de l’électricité adaptée à l’habitat mobile,les astuces et les pièges à éviter.
Et comment réaliser tout cela à moindre coût.

Par Frédéric Bisson, dit Zigazou,membre du Hackerspace de Rouen et Jean-­Charles Maillot, habitant en camion

Pour tous et matériel fourni

Date : lundi 4 novembre 2019 à 19h
Lieu : Echelle Inconnue

02/03/2020 : Géopolitique dans le cyberespace russe


Après les piratages des serveurs du Comité national du parti démocrate (DNC) américain et de ceux de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, la visibilité des actions offensives attribuées à la Russie dans le cyberespace a considérablement augmenté.
Loin d’avoir été anticipé par les pays occidentaux, ce nouveau type ­d’attaques se caractérise par le fait qu’il échappe aux catégories classiques de l’action cybernétique telles qu’elles ont été théorisées pendant plusieurs décennies en Europe et aux États-Unis. Ce caractère insaisissable se fondant notamment sur le rapport particulier que le gouvernement russe entretient avec le cyberespace depuis l’époque soviétique, le présent article propose d’analyser les actions attribuées à la Russie à l’aune de cette histoire. Mis en perspective avec les intérêts de la Russie contemporaine de même qu’avec la mécanique des rapports de forces dans laquelle celle-ci est investie, les héritages de l’époque soviétique connaissent en effet une spectaculaire réappropriation de la part des autorités russes.

Par Kévin Limonier
Maître de conférences en études slaves, Institut Français de géopolitique. Directeur adjoint du centre GEODE

Date: lundi 2 mars 2020 à 19h
Lieu : Echelle Inconnue

RETOURS HIVER-PRINTEMPS 2019

Échos sur les projets d'Echelle Inconnue lors des derniers mois.

L'année a débuté avec La Nuit des Idées pour le 1er Doctorat Sauvage de la saison, en partenariat avec la Fondation de France et l'Institut Français. Autour du thème « Face au présent », qui a réunit des intervenants de tous horizons – intellectuels, chercheurs, artistes – invités à débattre dans les lieux partenaires de la manifestation, sur les cinq continents : de Dakar à Los Angeles en passant par Bruxelles, Buenos Aires et Katmandou, Paris… Et Rouen !

Xavier Jeudon, Chercheur en Histoire de cinéma, nous a parlé d'un monstre (de foire) en ville !
En savoir plus
DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE


Ensuite quelques projections ont eu lieu avec le camion-cinéma
"Foire Foris Forum et buffet de la gare"
"Une loi pour fabriquer des pauvres"
En savoir plus

Et pour finir la soirée, Stany Cambot a parlé de son livre « Villes nomades, histoires clandestines de la modernité ».
En savoir plus

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page de La nuit des idées



Un Doctorat Sauvage en Numérique a été consacré à un atelier de fabrication de robots le temps d'une soirée, avec les membres du Hackerspace de Rouen, Ventres Mous Ventres Mous
En savoir plus



Dans le cadre de son cycle Franco-Russe, Echelle Inconnue a organisé trois conférences de Mark Simon, Professeur des Sciences Politiques à l'École Shaninka de Moscou.

1. Généalogie des sous-cultures (post)-soviétiques: visibilité dans l'espace urbain et panique morale.
En savoir plus
2. Les migrants dans l'art et l'art des migrants.
En savoir plus
3. Rassemblement de rue "Monstration": une politique d'apolitique ?
En savoir plus


Voir les vidéos

BRICHKA
Présentation du projet « Brichka, habiter la route » :
depuis mai 2018, le nouveau contrôle technique est entré en vigueur, mettant les travailleurs mobiles habitant en camion dans une situation de précarité.
Les Rencontres Nationales de l’Habitat Mobile, un événement qui vient clore la phase préparatoire du projet « Brichka : habiter la route ».

Depuis une quinzaine d’années le territoire de l’emploi a profondément changé de nature en France. Une catégorie sociale disparue depuis les années 1920 réapparaît : le travailleur mobile, ou nomade, que les termes « intérimaires, détachés, travellers, saisonniers, déplacés » tentent de ceindre, et qui échappe encore à l’analyse institutionnelle.

Ce projet fait suite à un constat : de nombreux ouvriers, intérimaires et chômeurs, aménagent des véhicules utilitaires afin de répondre à cette mutation en matière d’emploi et d'habiter proche du chantier ou de l’usine.

Les exigences du contrôle technique se sont renforcées depuis mai 2018. Ces nouvelles mesures incitent les propriétaires de logements sur roues à faire homologuer leur véhicule afin que la mention « VASP » (qui désigne un véhicule destiné à servir de logement, comme par exemple les camping-cars) apparaisse sur leur carte grise à la place de celle de « CTTE » (qui désigne un véhicule utilitaire). Toutes ces modifications ainsi que les aménagements parfois nécessaires qui les accompagnent ont un coût, ce qui peut davantage précariser ces habitants en camion.

Le projet « Brichka : habiter la route » a pour objectif de rendre accessible la documentation de l’étude de faisabilité pour la création d’un prototype de véhicule habitable pour travailleur mobile qui passe au contrôle technique en CTTE et non en VASP.

« La loi sur le contrôle technique est passée ... Ça touche tout le monde : tous ceux qui ont besoin de se déplacer et qui ont des petits salaires ! », Éric Hergault, habitant en camion.

Ainsi, les Rencontres Nationales de l'Habitat Mobile ont pour objectif de comprendre sur quels critères de technicité un bricolage peut être validé et d'appréhender les impacts de l’arrêté modifiant le contrôle technique sur le droit à la ville de ses habitants.
Suite aux premières recherches menées dans le cadre du projet « Brichka: habiter la route », ces deux journées consacrées au bricolage « maison » des fourgons aménagés veulent apporter des éléments de réponse aux propriétaires de logements sur roues :
- Faut-il faire homologuer son véhicule en VASP (aménagement d'un véhicule destiné à servir de logement) ou est-ce possible de rester en CTTE (véhicule utilitaire) sur la carte grise ?
- Quelles sont les conséquences de cette homologation ?
- Quel est le coût de celle-ci ainsi que de l'aménagement du véhicule s'il doit être modifié ?

Voir le programme


Lire le communiqué de presse

Rencontres internationales de l'habitat alternatif et léger à Louvain-La-Neuve
RIHAL Rencontres internationales de l'habitat léger et alternatif

Conférences, forums, ateliers, visites, animations et activités ludiques portant sur les questions de l’auto-production d’habitations, la propriété d’usage face à la propriété privée, la lutte contre la spéculation, l’habitat comme outil de résistance, l’habitat collectif et l’autogestion, l’autonomie comme moteur de l’habitat léger, l’habitat léger en tant que réponse populaire aux crises écologique et du logement…
Voir le programme ici



Présentation d'Echelle Inconnue et projets en Russie par Stany Cambot en partenariat avec D'EST
Conférence traduite en russe et ouverte à tous
à Rouen dans le cadre des ateliers organisés par D'EST qui ont lieu du 12 au 18 mai à Paris et en région parisienne.

L'association D'EST France–Russie est une plate-forme d’échanges entre la Russie et la France qui vise à renforcer les relations entre les citoyens russes et français en s’appuyant sur la société civile. L’association a pour principal objectif de soutenir le développement du dialogue entre les sociétés russe et française.
Les rencontres de ce type organisées par l’association, intitulées «les Ateliers» visent à offrir à de jeunes professionnels russes la possibilité d’observer, comprendre et se familiariser avec la façon dont la France organise l’intégration des migrants et des demandeurs d’asile dans la vie citoyenne au niveau de la ville en France, notamment à travers de nombreux échanges avec des ONG, associations et collectifs qui défendent les droits des migrants et proposent différents moyens d’intégration.
Notre objectif : l’observation et la réflexion sur les différentes méthodes et pratiques utilisées en France par différents représentants de la société civile, ainsi que par les municipalités dans l’approche de la problématique migratoire. Le programme consiste en différents séminaires, rencontres, visites d’étude, conférences, discussions, études de cas qui vont couvrir la thématique du projet —
Voir la vidéo
Conférence traduite en russe et ouverte à tous


01/06/2019 : Les esclaves du numérique



Qu’il soit à la merci de ses passions ou sous la contrainte d’une autorité, l’esclave du numérique gagne sa vie à la perdre.
Joueur compulsif ou par obligation, étudiant en quête d’argent, simple utilisateur de téléphone portable, ils sont chacun à leur façon tenaillés, sans possibilité ou volonté d’y échapper.

Cette session du DSEN se présente sous la forme de portraits choisis, de l’esclave qui s’ignore à l’esclave volontaire en passant par l’esclave qu’on ne veut pas voir.
Et vous ? Êtes-vous un esclave du numérique ?

Conférence proposée par Frédéric Bisson, dit Zigazou, membre du Hackerspace de Rouen, Ventres Mous.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Bibliothèque Parment à Rouen
Date et heure : SAMEDI 1er juin 2019 à 15h30

Ventres mous : tous les lundis soirs à partir de 19h30, se réunissent les membres du Hackespace de Rouen dans les locaux d'Echelle Inconnue. Lieu de partage des connaissances et compétences et espace permettant la mise en oeuvre de projets communs ou individuels autour des technologies libres.

Si vous voulez les rejoindre vous pouvez les contacter via :
Leur mail : contact@ventresmous.fr
Leur twitter : @ventresMous
Leur site internet : www.ventresmous.fr

01/06/2019 : CONFÉRENCE : "GOOGLE EST MON AMI ! ASPIRATION DE DONNÉES" / DOCTORAT SAUVAGE EN NUMÉRIQUE



En 1996, deux étudiants de Stanford travaillent au développement d'un nouveau moteur de recherche. Ils améliorent tellement la pertinence des résultats que leur société, Google, réunit 25 millions de dollars de capitaux propres en 1999. L'entreprise, à la recherche de sa rentabilité, lance AdWords en 2000, AdSense en 2003 et Analytics en 2005. L'amélioration de la pertinence des résultats passe inexorablement par la collecte et l'analyse de données personnelles.
Découvrons comment elle y parvient !

Conférence proposée par Frédéric Bisson, dit Zigazou, membre du hackerspace de Rouen Ventres Mous, dans le cadre du DOCTORAT SAUVAGE EN NUMÉRIQUE

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Bibliothèque Parment
Date et heure : SAMEDI 1er juin 2019 à 15h30

Ventres mous : tous les lundis soirs à partir de 19h30, se réunissent les membres du Hackerspace de Rouen dans les locaux d'Echelle Inconnue. Lieu de partage des connaissances et compétences et espace permettant la mise en oeuvre de projets communs ou individuels autour des technologies libres.

Si vous voulez les rejoindre vous pouvez les contacter via :
Leur mail : contact@ventresmous.fr
Leur twitter : @ventresMous
Leur site internet : www.ventresmous.fr

13/04/2019 : Conférence : "Google est mon ami ! Aspiration de données" / Doctorat Sauvage En Numérique



En 1996, deux étudiants de Stanford travaillent au développement d'un nouveau moteur de recherche. Ils améliorent tellement la pertinence des résultats que leur société, Google, réunit 25 millions de dollars de capitaux propres en 1999. L'entreprise, à la recherche de sa rentabilité, lance AdWords en 2000, AdSense en 2003 et Analytics en 2005. L'amélioration de la pertinence des résultats passe inexorablement par la collecte et l'analyse de données personnelles.
Découvrons comment elle y parvient !

Conférence proposée par Frédéric Bisson, dit Zigazou, membre du hackerspace de Rouen Ventres Mous, dans le cadre du DOCTORAT SAUVAGE EN NUMÉRIQUE

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Bibliothèque Parment
Date et heure : SAMEDI 13 avril 2019 à 15h30

Ventres mous : tous les lundis soirs à partir de 19h30, se réunissent les membres du Hackerspace de Rouen dans les locaux d'Echelle Inconnue. Lieu de partage des connaissances et compétences et espace permettant la mise en oeuvre de projets communs ou individuels autour des technologies libres.

Si vous voulez les rejoindre vous pouvez les contacter via :
Leur mail : contact@ventresmous.fr
Leur twitter : @ventresMous
Leur site internet : www.ventresmous.fr

13/10/2018 : Atelier : FORMATION SAUVAGE SUR DRUPAL



Dans le cadre d'une journée organisée dans plusieurs villes par l'association Drupal France et Francophonie le 13 octobre 2018, les drupalistes rouennais vous proposent une demi-journée de présentations et des ateliers autour du Drupal, avec le programme suivant :

14h-15h : présentation de Drupal par le président de l'association "Drupal France et Francophonie"
15h-16h : installation de Drupal avec le support des membres de la communauté rouennaise
16h -18h : résolution de problèmes et discussions libres autour du logiciel : contribution à la traduction, suggestion de modules, ...

Lieu: Echelle Inconnue : 11-13 rue Saint Etienne des Tonneliers 76000 Rouen
Samedi 13 octobre à 14h


propulsé par DotClear