Actualité Échelle Inconnue

LUBRIZOL- SOUTIEN AUX VOYAGEURS- FOIRE SAINT ROMAIN – ÉLECTRICITÉ MOBILE - BLOUMA - HABITAT - JOURNAL


En soutien aux habitants de l'aire d'accueil Gens du voyage de Rouen/Petit Quevilly,
Soirée monstre Lubrizol, Voyageurs et industrie sur les deux rives de la Seine.
Le mardi 5 novembre dès 17h
Voir la video et lire le texte


Moment pour échanger avec les habitants et aussi pour découvrir les films avec le camion cinéma
Mardi 5 novembre dès 17h sur l'aire d'accueil de Rouen/Petit Quevilly


- VISITE DE LA FOIRE SAINT-ROMAIN PAR SES MONSTRES :
Par Arnaud Le Marchand, maître de conférences à l'Université du Havre et Antoine Tiennot, artiste forain
Mardi 5 novembre à 19h30 au bateau pirate à l'entrée de la foire
Lire l'article
Nombre de places limité, réservation conseillée au 02 35 70 40 05 ou à mel@echelleinconnue.net
DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Mise en ondes du texte pour que Lubrizol brûle jusqu'au grand Paris

DOCTORAT SAUVAGE EN NUMÉRIQUE :

- LES BASES DE L'ÉLECTRICITÉ MOBILE :
Par Frédéric Bisson, dit Zigazou, membre du Hackerspace de Rouen et Jean-Charles Maillot, habitant en camion.
Lundi 4 novembre à 19h
Lire l'article
DOCTORAT SAUVAGE EN NUMÉRIQUE

HORS LES MURS :

- RÉSIDENCE DE STANY CAMBOT EN RUSSIE :
Développement du film documentaire Garagniks
du 7 au 27 novembre à Moscou
Voir le teaser

PROJECTION DU FILM "BLOUMA" AU MOIS DU DOCUMENTAIRE :

- DOCUMENTAIRE DE CRÉATION DE STANY CAMBOT :
Projection et échange avec Stany Cambot, réalisateur et architecte dans le cadre du mois du film documentaire
vendredi 29 novembre à 20h15 à Ménilles .
En savoir plus

JOURNAL #8 CINÉMA MOBILE D'INTERVENTION :

- JOURNAL FRANCO-RUSSE
Articles écrits par Stany Cambot, Angie Gaudion pour Framasoft, Xavier Jeudon, Arnaud Le Marchand et Liudmila Piskareva
Pour le commander ici
Plus d'informations ici


FICHES DE L'HABITAT LÉGER ET MOBILE :
Fiches pratiques co-élaborées avec Relier et HALEM visant à répondre aux principales difficultés rencontrées par les occupants de résidences légères ou mobiles.
Fiches accessibles sur le site de Relier


RECHERCHE UNE PERSONNE EN SERVICE CIVIQUE :
Un(e) assistant(e) en charge des vidéos
Période du 06/01/2020 au 31/08/2020
Voir l'annonce en ligne


NOUVEAU LIEU POUR ECHELLE INCONNUE

L'équipe d'Echelle Inconnue est installée depuis le 29 mars au 11-13 rue Saint-Etienne des Tonneliers. De résidences, en ateliers, en rencontres, en formation punk... retrouvez nos projets hors les murs et suivez les sur nos différents sites internet :

echelleinconnue.net, le site pour suivre toutes nos actualités makhnovtchina.org, le blog du projet sur les villes mobiles dsea.fr, le site pour revoir les conférences passées et découvrir la future programmation. Le Doctorat Sauvage aura dorénavant son pendant numérique un lundi par mois !
Nous suivre sur Twitter : @echelleinconnue

12/01/2020 : architectures impossibles


Le labyrinthe est un motif apparu dès la préhistoire dans de très nombreuses civilisations. Bien que représenté sous des formes diverses, son tracé sinueux, muni d’embranchements, d’impasses et de fausses pistes, est destiné à perdre ou à ralentir celui qui cherche à s’y déplacer.

Une réflexion sur les repères spatiaux, existant d’un point de vue architectural, ou bien créé de toute pièce dans les univers de fiction. A qui est réservée cette perdition ? Que nous arrive-t-il, jetés dans la gueule du Minotaure ?

Le festival Set Up est organisé par Pix3l

Table ronde avec Benjamin Diebling, Stany Cambot et Alt 236

Dimanche 12 janvier de 14h à 15h30

Lieu : 106 allée François Mitterand, 76100 Rouen

30/01/2020 : La Russie et ses monstres au début de l'ère soviétique


Première étude d'envergure sur les monstres et le monstrueux en Russie, cet essai en dévoile les sources historiques, culturelles et littéraires. On y découvre tour à tour les termes qui disent les monstres en russe – _ourod_ en est un – les mythes et légendes qui en content les aventures, l'imaginaire qui en dessine les contours visuels, les événements qui jalonnent leur parcours.

Trois moments clés révèlent la puissance symbolique des monstres en Russie : au XVIIIe siècle, la Kunstkamera, considérée comme le premier musée russe, expose des monstres anatomiques – vivants ou en bocaux – côte à côte avec des animaux exotiques et des découvertes scientifiques et techniques. Au XIXe siècle, des êtres au physique jugé monstrueux sont exhibés dans des foires populaires et autres espaces de divertissement, marquant profondément la culture citadine de l'époque.
Enfin, au tournant du XXe siècle, avec le développement fulgurant de la médecine et des sciences de la vie, le regard sur les monstres change encore : le scalpel des chirurgiens fait surgir la possibilité de soigner les anciens monstres et d'en créer de nouveaux.

L'auteure se focalise sur des années charnières de l'histoire culturelle et sociale de la Russie, à savoir le premier tiers du XXe siècle, qui revisite ce passé monstrueux. À l’heure de construire une société nouvelle, de faire table rase du passé, quel rôle les monstres ont-ils jouer face à « l’homme nouveau » et à la « femme de demain » ?
C’est à cette question que l’auteure tente de répondre, en se penchant sur des œuvres d'Alexandre Beliaev, Mikhaïl Boulgakov, Marietta Chaginian, Vladimir Maïakovski, Mikhaïl Ossorguine, Andreï Platonov, Andreï Sobol, Alexandre
Tchaïanov, Iouri Tynianov ou encore Evgueni Zamiatine.
L'extrême diversité des monstres dont témoigne la littérature de l'époque éclaire d'un jour nouveau la complexité du rapport à l'Autre dans la Russie d'hier comme d'aujourd'hui.

Annick Morard est spécialiste de littérature et de culture russe. Elle a été maître-assistante, puis chargée de cours à l’Université de Genève, et chercheuse associée à l’Institut de Littérature russe (Maison Pouchkine) à Saint-
Pétersbourg, où elle a enquêté sur les monstres et le monstrueux entre 2014 et 2016. Auteure d’un ouvrage consacré à l’émigration russe à Paris dans l’entre-deux-guerres (_De l’émigré au déraciné_, L’Âge d’Homme, 2010), elle s’intéresse également à la culture soviétique et post soviétique, aux avant-gardes littéraires et à la culture populaire.

Lundi 30 janvier 2020 à 19h dans le cadre de La Nuit des Idées


propulsé par DotClear