Actualité Échelle Inconnue

BRIONNE - PARIS - MOSCOU



Du 19 au 21 mai :

Tournée du MKN-VAN avec la Fanzinothèque mobile dans l'intercom Bernay Terres de Normandie : micro-festival au lycée Boismard, création d'un fanzine sur la mobilité, exposition à la médiathèque de Brionne, projections de films avec le camion-cinéma, atelier sérigraphie etc.
En savoir plus ICI.

Du 17 mai au 16 juillet :

Exposition Minimaousse 6 "Habiter le temporaire" à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine. Projection de films d'Echelle Inconnue et présentation du projet de Micro-architecture réalisé sur un bidonville au Havre en 2013, les "Toilettes sèches Vago".
En savoir plus ICI.

Du 16 mai au 13 juin :

Continuité du projet Maknovtchina Eastern en Russie
Voir le dernier film réalisé à Moscou ICI

Proposition d'une mission de service civique

Secteurs : art / archi / culture / urbain / politique – polis / numérique / cinéma

Description de l'organisme :

Depuis 1998, Echelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences au long cours interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, Tziganes, immigrés...). Elles donnent lieu à des interventions dans l’espace public, expositions, sites Internet, films, vidéos, affiches, cartes, publications… Ce dont il est ici question, c’est de « l’invisible de nos villes ».

Identifié par le philosophe Paul Ardenne comme représentatif de « l’art contextuel », le travail d’Echelle Inconnue se trouve aussi parfois qualifié d’ « artiviste » ou de « relationnel » selon les auteurs. Supportant difficilement les étiquettes, Echelle Inconnue tente d’assumer, du moins en partie, l’énonciation théorique de son travail en participant ou en organisant des conférences, des colloques avec des universitaires ou d’autres groupes, au croisement des questions de l’art, de la politique, de l’architecture et de la ville, ainsi qu’en collaborant à différentes revues et publications.

Description de la mission :

En collaboration avec l’administrateur, vous assistez l'équipe dans :

- Aide au montage des dossiers de demandes de subventions (projets régionaux / nationaux / internationaux - Russie)

- Coordination de projet (« Camion cinéma » / « Camping numérique » / « Doctorat sauvauge en Architecture » / « édition » / projet international en Russie – réalisation d’un documentaire de création sur les Cités de Garages)

- Tâches administratives courantes

Profil recherché :

- Connaissance en gestion de projets culturels et/ou production Cinéma

- Fort intérêt pour l’architecture/la ville, le cinéma et la culture en général

- Maîtrise de l'outil informatique (voire de logiciels de traitement d’images et/ou de mise en page)

- Être disponible et impliqué(e) / Être rigoureux(se), polyvalent(e) / Aisance relationnelle /

- Si possible une bonne connaissance de l’anglais (oral et écrit)

Date de démarrage : 01 octobre 2017

Nombre d’heures : 30h / semaine

Les frais de déplacements, d’hébergement (dans le cadre de projets) et de repas en dehors de la métropole rouennaise sont pris en charge par Echelle inconnue.

Condition : être âgé de 25 ans maximum (jusqu’à la veille des 26 ans)

Date limite de candidature : 18 septembre 2017

Durée du service civique : 10 mois
Contactez : christophe@echelleinconnue.net

Autres informations : www.echelleinconnue.net / www.makhnovtchina.org

Echelle Inconnue 18 rue Sainte Croix des Pelletiers 76000 ROUEN tel/fax : 02 35 70 40 05

CONFÉRENCE / 26 FÉVRIER 2015 / 18h30 / "MAKHNOVTCHINA EASTERN " PAR STANY CAMBOT / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Pour clôturer ces quatre mois d'hivers russes (la dite "Campagne de Russie d'Echelle Inconnue), Stany Cambot présentera "Makhnovtchina", le travail de création documentaire autour des formes mobiles et foraines de la ville qu'Echelle Inconnue poursuit à Moscou et en Moldavie Depuis février 2014.


Après la Moldavie, le projet Makhnovtchina a posé sa caravane à Moscou. Travail miroir ou comparatiste, il s'est attaché à lever des proximités entre les villes d'ici et de là-bas. Et, a parfois découvert certaines clefs de problèmes urbains et culturels français oubliées là-bas. Après x mois de travail se révèle au travers de films, textes et entretiens, une certaine « Leçon Russe » qui peut éclairer sous un autre angle la Ville France. Ainsi, alors que les Russes tirent les leçons et possibles applications à Moscou entre autre de la métropolisation du Grands Paris, nous pourrions tirer celles de leur expérience de la ville mobile légère et informelle qui fut celle de la « transition démocratique » mais surtout économique et que les crises actuelles voient refleurir à l'Ouest de l'Europe. Plus clairement qu'ici, la ville mobile mobile se dévoile à l'Est comme le fruit d'un projet urbain et économique.

Container de qui es-tu la maison ? Ou comment la ville mobile construit la ville sédentaire. Depuis la révolution au moins les sept collines de Moscou sont en perpétuel chantier. Comme toutes les villes du monde, Moscou grossi et enfle au-delà de ce que l'on peut appeler métropole -12 millions d'habitants. Ce chantier, un temps arrêté par la « transition », a repris et a besoin de main d’œuvre. Celle-ci vient des anciennes républiques soviétiques et loge, comme elle peut, sur les chantiers mêmes, le plus souvent dans des containers ou nomadise d'appartement en chantier d'appartement. Une ville asiatique mobile dans la ville russe sans yourte.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Echelle Inconnue, 18, rue Sainte-Croix des Pelletiers - 76000 Rouen

Date et heure : le jeudi 26 février à 18h30

contact : 02 35 70 40 05 / mel@echelleinconnue.net

Communiqué de presse : «Soirée de lancement du journal #05 d’Echelle Inconnue»

Alors que le gouvernement enterre en grande pompe la Loi ALUR, Echelle Inconnue (www.echelleinconnue.net) organise le 18 septembre un événement ouvert à tous pour échanger et ouvrir le débat sur les questions du logement et de l’habitat léger et mobile. À l’heure de l’abandon de loi ALUR qui proposait de maigres avancées dans l’acceptation de logements légers et mobiles, ce journal, en retraversant les travaux d'Echelle Inconnue avec les populations d'Alger, de Haute-Normandie, de Moscou, de Soroca ou de Chisinau, tente d'élargir encore l'horizon de cet envers des villes qu'est "l'habitat mobilier".



Lire la suite


propulsé par DotClear